Les ambitieuses réformes du gouvernement chinois – et leur impact sur des pans entiers de l’économie et de la société – continuent à grande vitesse. Ainsi, dans le domaine de l’éducation, plusieurs annonces des leaders confirment que le pays va adopter un système de formation duale très proche de celui que l’on connaît. Un rapport de l’Ambassade à Pékin donne un aperçu des discussions en cours.

L’adoption d’une double voie d’études dès 16 ans sera accompagnée d’une transformation d’environ 600 universités en nouvelles organisations basées sur le modèle des HES (Hautes Ecoles Spécialisées). Les challenges seront nombreux dans un pays qui vénère les études universitaires et où l’industrie est peu connectée aux institutions de formation. La Chine s’intéressant de près au modèle de formation duale suisse, il y a une belle carte à jouer en termes de collaboration dans ce domaine. Les intérêts et possibilités sont multiples. Au-delà de la possibilité de pouvoir participer à l’élaboration d’une stratégie qui aura une forte influence sur le futur du pays, il y a certainement un bénéfice direct pour les acteurs du domaine.

De nombreuses sources saluent notre système d’éducation comme une des clés de notre succès économique, donc il est grand temps de le mettre en valeur à l’étranger.

Source: Bilan