Le 30 novembre prochain, le peuple se prononcera sur trois initiatives populaires. L’initiative Ecopop, officiellement intitulée "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles", veut limiter en Suisse la croissance de la population résidante permanente issue de l’immigration à 0,2% par an et promouvoir la planification familiale dans le cadre de l’aide au développement. Le résumé de l'argumentaire* est le suivant:

PARTISANS DE L'INITIATIVE OPPOSANTS À L'INITIATIVE

...éviter que la Suisse deviennent une mégapole
Les partisans de l'initiative Ecopop craignent que la population ne finisse pas dépasser les ressources du pays. Ils décrivent une Suisse mégapole, avec une nature bétonnée, des problèmes de trafic, des hausses de loyers, etc.

Selon eux, la taille maximale du pays est de 9 millions d'habitants. Ils prévoient qu'au rythme actuel, la population suisse pourrait atteindre 12 millions en 2050.

... de trop grands risques pour l'économie
Les opposants au texte avancent d'abord des raisons économiques. La marge de manoeuvre des entreprises serait nettement réduite, puisqu'elles ne pourraient plus recruter hors des frontières en cas de boom économique, s'inquiètent-ils. De même, les syndicats craignent un dumping salarial, puisque les employeurs pourraient être tentés d'employer des résidents de courte durée ou à des frontaliers, avec une forte pression sur les conditions de travail.

Pour ses opposants, l'initiative ne résout aucun problème environnemental. Malgré son titre qui évoque la préservation des ressources naturelles, elle ne propose aucune solution pour lutter contre la consommation excessive d'eau, de sol ou d'énergie par personne.

* source: rts

Philippe Roch, du comité d’initiative, répète à l'envi que si on avait appliqué cette limite de 0,2% à l’année 2013, "cela aurait permis l’arrivée de 96'000 nouveaux étrangers". Pour lui, "ce n'est donc pas une fermeture des frontières!"

"Cette initiative fixe des limites très rigides: 0,2 % par année d’immigration nette, cela fait environ 17'000 personnes", a dénoncé de son côté Simonetta Sommaruga lors du lancement de la campagne du gouvernement contre le texte.

96'000? 17'000? La différence est importante et s'explique par le fait que les deux camps ne font pas le même calcul.

Année 2013 Scénario écopop

Arrivée
d'étrangers
(167k)



Départ à
l'étranger
(78k)

 

 

 


Arrivée
d'étrangers
(96k)

 


Départ à
l'étranger
Solde (augmentation)
de la population

Solde de la population
(augmentation de 17k)

Avec 8 millions d’habitants, l’initiative Ecopop autoriserait une augmentation nette de la population d'un peu plus de 16'000 étrangers (0,2% de 8 millions), exactement ce que dit la conseillère fédérale. Un solde migratoire qui représente la capacité de la moitié du stade de Suisse.

Pour aller + loin: