Sources: Le Temps

Le président des États-Unis s'était exprimé sur Twitter peu après les attaques à Londres dimanche. Il a notamment défendu son décret migratoire à la lumière des événements, avant de s'en prendre au maire de Londres:

"Au moins 7 morts et 48 blessé dans l'attaque terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a "aucune raison de s'inquiéter !".

 undefined

Mais Sadiq Khan n'a jamais dit cela. Il a publié un communiqué disant: "Les Londoniens constateront une présence policière renforcée aujourd'hui et dans les jours qui viennent. Il n'y a pas de raison de s'en inquiéter."

Le porte-parole du maire a rapidement réagi, en affirmant que Sadiq Khan avait "mieux à faire" que de répondre au tweet "mal informé" de Donald Trump "qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s'alarmer du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale".